Actualités

COVID-19 : Quel masque pour quelle efficacité ?

Le bandana ou le foulard

Permet de filtrer les grosses particules (poussières, pollen) mais laisse le virus s’infiltrer et passer à travers la maille trop large de l’étoffe.

Le masque de chantier

Les masques de chantier non certifiés sont à proscrire, seuls les masques de chantier certifiés EN149 peuvent s’avérer efficaces. Toutefois, étant très peu ergonomiques ils exposent le plus souvent à des fuites et permettent au virus d’atteindre les muqueuses (bouche et nez).

Le masque chirurgical

Tri-couche et en matériau déperlant, il évite, lors de l’expiration, la projection de sécrétions venant des voies aériennes supérieures ou de salive, pouvant contenir des agents infectieux transmissibles.

Le masque FFP2

Réservé aux professionnels de santé

Destiné à protéger contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne et contre le risque de transmission par gouttelettes. II filtre donc l’air inhalé et expiré.

Le masque en tissu 

Recommandé par les pouvoirs publics

Evite lors de l’expiration de celui qui le porte, la projection de sécrétions des voies aériennes supérieures ou de salive pouvant contenir des agents infectieux transmissibles : par des gouttelettes de salive ou de sécrétions des voies aériennes supérieures ou par voie aérienne (fines particules de moins de 5 microns).

Ces masques peuvent être classés suivant 2 catégories :

Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public (cat.1)

Destiné aux personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public. Ils filtrent au moins 90% des particules émises à 3 microns

Les masques à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques (cat. 2)

Destinés aux personnes ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes. Peuvent être portés par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service…) ou en présence d’autres individus porteurs d’un masque d’une autre catégorie, lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent.

 

EN PRATIQUE 

Conformément à ses engagements en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), PROXIMED considère intéressante l’utilisation du masque en tissu ou du masque dit “Grand Public” dans le but de :

• Préserver l’environnement de tout déchet inutile

• Favoriser la mise à disposition des masques chirurgicaux aux professionnels de santé